Où placer votre cave à vin dans votre maison ?

Pratique, voire indispensable, une cave à vin peut se décliner en version électrique. Grâce aux innovations techniques, l’appareil offre les mêmes conditions de conservation qu’une cave classique ou traditionnelle. Autrement dit, les bouteilles, stockées à l’abri de la lumière, vieillissent sereinement. Il s’avère toutefois judicieux de bien choisir l’emplacement de sa cave à vin dans sa maison.

L’importance de l’emplacement pour une cave à vin

Techniquement, les vins doivent se reposer idéalement dans une cave. Tous les moyens sont mis en œuvre pour éviter les vibrations qui dégradent la composition du nectar. Pour que le vin puisse vieillir dans les meilleures conditions, l’endroit choisi ne doit pas être surchauffé ou trop sec. Veillez à ce que la température ambiante reste stable tout au long de l’année.

La cave à vin électrique présente de nombreux avantages puisqu’elle peut être installée dans n’importe quel recoin de la maison. Évitez néanmoins de la placer à proximité d’un appareil comme le lave-linge ou le sèche-linge. Les vibrations nuisent au vieillissement du vin. Comme il est rappelé sur www.climadiff.com/fr/, les caves à vin reproduisent les conditions de vieillissement des caves naturelles souterraines.

Veillez à une température constante, comprise entre 10 et 14 °C. Il faut ensuite ajouter un taux d’humidité compris entre 55 et 80 %. Au-delà de cette fourchette, le bouchon pourrit ou se dessèche, laissant l’air pénétrer dans la bouteille. Attention, l’air de conservation des bouteilles doit rester pur. Exit les odeurs fortes de produits ménagers, de cuve de fuel ou de nourritures qui risquent de détériorer le goût et la qualité du vin. Les bouteilles doivent être stockées à l’horizontale pour que le bouchon reste en contact avec le vin. Une fois imbibé de liquide, celui-ci reste étanche, évitant ainsi l’air de s’engouffrer dans la bouteille.

A lire aussi :  Comprendre les nuances entre le vin bio et le vin nature

emplacement cave à vin maison

Un emplacement à l’abri du soleil

La lumière est le premier ennemi du vin. Leur surexposition tend à modifier les arômes, engendrant un « goût de lumière » lors de la dégustation. Évitez autant que possible les néons dans une cave ou les lumières trop fortes dans la pièce où se trouve la cave à vin électrique. Selon les constats, ce genre de détérioration arrive fréquemment sur les vins blancs. Néanmoins, les précautions restent de rigueur, qu’ils s’agissent de grands crus, de vins rouges ou de vins blancs.

Dans tous les cas, le mieux serait d’opter pour un emplacement bien à l’abri du soleil. En pratique, les vins surexposés aux rayons du soleil développent un certain goût de poussière. Les arômes de fruits deviennent fades.

Une cave à vin qui s’accorde avec votre déco

Il existe différentes astuces permettant d’accorder la cave à vin électrique avec le reste de la décoration. Dans un premier temps, privilégiez une pièce bien aérée. Si vous optez pour un modèle encastrable, prévoyez un espace minimum de 10 cm entre le mur et l’arrière de l’appareil. Bien évidemment, le sol ou le support doit être stable. De nombreux utilisateurs préfèrent encastrer leur cave à vin dans leur cuisine. Ce type d’appareil peut aussi trouver sa place dans le séjour ou dans la salle à manger. Veillez à ce que l’ensemble soit présentable en disposant les bouteilles sur des supports de clayettes.

Pour un joli rendu, diversifiez les vins stockés dans la cave à vin. Celle-ci doit être aussi vivante que variée. Le mieux serait de miser sur divers vins, représentatifs d’un très large panel de goûts. Pour que la cave à vin soit vivante, elle doit allier nouveautés, originalités et découvertes. Le choix des vins se fera en fonction de l’espace disponible, des impératifs de conservation. Comptez ainsi sur les vins de garde ou les vins à boire jeunes. Les vins à boire jeunes sont recommandés à l’apéritif. Les vins de garde sont, comme leur nom l’indique, à garder durant plusieurs années.

A lire aussi :  Les millésimes : Comprendre leur signification et comment les interpréter

L’organisation de la cave à vin s’effectue ainsi en fonction des types de vins. Il convient de tenir compte de critères comme le goût, l’acidité, l’onctuosité, la teneur en tanins. L’idéal serait de disposer de vins blancs, de rouges et de rosés issus de régions différentes. À titre de référence, une cave à vin doit comporter 40 % de vins rouges, 35 % de vins blancs (vins blancs liquoreux et vins blancs secs). Ajoutez-y 10 % de champagnes, 10 % de rosés et 5 % de vins doux naturels. Vous pouvez étiqueter les bouteilles en y mentionnant leur catégorie et leur région d’origine. La tenue d’un registre de cave facilitera l’organisation de la cave à vin. Vous pouvez y détailler les accords mets et vins selon les bouteilles qui sont préservées dans votre cave. Cette solution facilite également la gestion du stock au fil des années.

Back to Top