De l’étiquette à l’équilibre, comment choisir un bon vin rouge ?

Les amateurs de vin le savent : choisir une bonne bouteille est toute une affaire. De nombreux critères sont à prendre en compte, mais la sélection devient de plus en plus facile avec l’expérience. Les amoureux de la boisson savent, à force, quelle étiquette est une valeur sûre. Ils apprennent, surtout, à connaître leur palais et à choisir une bouteille qui leur conviendra. Alors, comment faire pour se procurer un bon vin rouge ?

Trouver l’équilibre idéal pour son vin rouge

La première étape afin de choisir une bonne bouteille de vin rouge est de déterminer l’usage qui en sera fait. Si le vin se décline d’abord en rouge, blanc ou rosé, chacun de ces types proposent également de multiples variations. L’enjeu principal, peu importe l’origine de sa bouteille, est d’arriver à trouver un vin avec un bon équilibre. Il faut ainsi des doses d’alcool, de tanin, de sucre et d’acidité qui se complètent parfaitement. Pour réussir à trouver l’équilibre qui correspond au mieux à son palais, il faut généralement goûter un certain nombre de variétés de cépages. Certains buveurs de vin aiment davantage un corps conséquent, quand d’autres mettront l’accent sur la complexité du profil. Savoir identifier tous ces éléments n’est pas forcément évident aux premiers abords. Certaines plateformes proposent ainsi des suggestions personnalisées pour choisir un bon vin rouge. Ainsi, même sans posséder les termes techniques ou la connaissance œnologique, il est possible de recevoir un vin rouge adapté à son profil gustatif.

Appellation, millésime, accords : les critères principaux d’un bon vin rouge

À force de tester des vins et de recevoir des recommandations de cavistes, l’opinion de l’amateur commence à se former. Garder en tête les bouteilles qui ont déjà satisfait et reconnaître leurs étiquettes ainsi les éléments qui les différencient des autres permet déjà de se faire une base. L’amateur de vin peut ainsi continuer son expérimentation en se basant sur des critères concrets.

Apprendre à lire l’étiquette de la bouteille de vin rouge

Avant de choisir un livre, le lecteur découvre la quatrième de couverture, quand pour décider d’un plat au restaurant, il observe la recette proposée. Le principe est similaire avec une bouteille de vin. Difficile de choisir un bon vin rouge sans être capable de lire son étiquette. Cette dernière, en effet, donne de nombreux détails essentiels pour savoir s’il s’agit d’un bon vin rouge ou non. Quels éléments de l’étiquette faut-il savoir déchiffrer ?

  • L’origine de la bouteille, en identifiant la région de production, ce qui permet d’abord de savoir de quel type de vin il s’agit.
  • La qualité de la bouteille se détermine aussi en fonction de l’appellation qu’elle possède ou non. Il s’agit d’un label d’origine certifié, donné par l’État, qui atteste du respect du cahier des charges de production.
  • Le millésime, soit l’année de vendange des raisins, peut être un bon indicateur, car une bonne année au niveau météorologique aura souvent un impact positif sur les vins produits au même moment.

Un bon vin rouge doit pouvoir s’accorder avec les mets

La bouteille peut être d’excellente qualité, choisie en fonction des critères de son étiquette, mais ne peut fonctionner avec le repas du jour. C’est prendre le risque, dans ces cas-là, de gâcher une très bonne bouteille parce que les goûts ne s’alignent pas. Certains plats, en effet, pourraient mal réagir en bouche à des aliments. L’amertume remonterait trop, par exemple ou le côté acide ressortirait exagérément. Pour cela, un des essentiels dans le choix de sa bouteille est d’assurer l’accord entre vin et mets. La réussite de cette entreprise est parfois un vrai casse-tête. Certains conseils, pourtant, permettent d’éviter quelques grosses fautes. Dans le cas d’un plat principal fort en goût et gras, par exemple, mieux vaut opter pour un rouge corsé. Les spécialistes, sinon, suggèrent d’opter pour du Beaujolais lorsqu’il est question de viande blanche ou de charcuterie. L’idéal, par exemple, pour servir à l’apéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top